Histoire

Il était un K…

Dans cette histoire, il aurait été plus fun qu’il soit question de paumer sa chaussure en verre et de rentrer avant minuit.

Pourtant, cette histoire ne commence pas par il était une fois, mais par il était un K.

Tout a commencé une nuit (parce que en journée c’est moins drôle) par de fortes douleurs au ventre et un ventre de la taille d’une femme enceinte.

Ces douleurs ne passant pas, mon médecin généraliste, le Dr Captain America*, qui après une échographie un peu floue préfère m’envoyer aux urgences.

Les urgences… on passe rapidement sur ce passage difficile compliqué et improductif.

12h, c’est le temps passé cette nuit là dans les couloirs froids des urgences pour un scanner et un diagnostic complètement à coté de la plaque.

5h, c’est le temps passé le lendemain après-midi car j’y suis convoquée à nouveau au motif que le diagnostic de la nuit ne plaisait pas aux médecins de jour.

A partir de ce moment, débute mon rejet total et une peur indicible du milieu médical… On me balance des maladies, de manière incohérente, sans jamais écouter ce que je peux leur dire.

Pourquoi écouter mon avis ? Je suis qu’un numéro… un cas… tout sauf un être humain doté de sentiments… Enfin… pour eux tout du moins !

L’épisode des urgences se termine quelques jours après. Lorsque excédée, après un IRM dont le diagnostic est tout aussi loufoque et à l’image des précédents diagnostics, je claque la porte de cet endroit où j’espère ne jamais plus avoir à y remettre les pieds.

A la suite de cela, le Dr Captain America me conseille d’aller voir un de ses amis, le Dr Superman, gynécologue.

Le Dr Superman, par sa gentillesse me réconcilie un peu avec le corps médical malgré le fait qu’il faille avoir recours à une coelioscopie pour établir un bon diagnostic.

Coesliscopie : permet soit d’observer l’intérieur de l’abdomen, soit de réaliser certaines interventions chirurgicales par le biais d’incisions de petites tailles grâce auxquelles l’opérateur peut pénétrer la cavité abdominale.

C’est le jour de ♥Saint Valentin♥ de l’année 2018, lorsqu’une partie du monde sort au restaurant ou ce soir là regarde le match PSG/REAL Madrid de la ligue des champions…
moi je sors de ma petite opération, effectuée par le Dr Superman et le Dr Batman sans savoir encore ce qui allait m’attendre quelques jours plus tard.

22 février 2018… Le tsunami, le tremblement de terre… Le diagnostic est posé… Le K est nommé, cancer de l’ovaire Stade IIIC.

Oui, parce que dans un cancer, il y a des Stades, des grades… encore mieux que les militaires !

Le Dr Superman, a été génial ce jour là, il devait à la fois me rassurer et rassurer Super Maman qui m’accompagnait et est là depuis le début.

Il m’a alors envoyé vers un oncologue. (Sérieusement, qui a dans son répertoire le numéro d’un oncologue ?)

Mon oncologue, c’est Dr Terminator, il vient à bout des cellules malignes car il est plus fort et encore plus malin qu’elles.

Ses armes ? Humanisme, sérénité et intelligence, elles sont fatales, ce sont ses armes de destruction massive.

Après un TEP SCAN qui nous indique d’où on part, direction le champs de bataille : la chimiothérapie.

TEP SCAN ou PET SCAN : est un examen isotopique. Il consiste à injecter un produit légèrement radioactif (isotope) dans le corps, qui va se fixer sur les cellules malignes.

Ce jour là, il y a d’abord eu la pose du Port-à-cathéter, ou PAC pour les intimes.

Puis, la première chimiothérapie, TAXOL, CARBOPLATINE et AVASTIN, tous les 21jours, seront mes armes dans cette guerre.

Seulement, elles sont pas très sympas ces armes. Une d’entre elles fait tomber les cheveux.

Pour la contrer, je décide de porter un casque glacé sur ma tête pendant la chimiothérapie afin d’éviter cette chute.

17 jours après cette chimiothérapie, une partie de mes cheveux tombent.

Mais il m’en reste! (Ben quoi ? Une coupe garçonne c’est TOP aussi !).

Après 8 chimiothérapies, direction la table d’opération pour une laparotomie qui doit me retirer mes ovaires et mon utérus entre autre.

LAPAROTOMIE : La laparotomie consiste à ouvrir le ventre pour accéder aux organes. Le chirurgien fait une incision verticale d’une vingtaine de centimètres sur l’abdomen, en partant du dessus du nombril qu’il contourne, jusqu’au bas du ventre.

ATTENDEZ… je veux avoir des enfants moi… alors direction le Pr Goldorak, il sait ce qu’il faut faire, il est expert en fertilité.

Conclusion : on congèlera l’ovaire droit, car il n’a pas été atteint…
OK, c’est mieux que rien et puis s’il faut ça pour guérir…

L’opération est dirigée par le Dr Batman et le Dr Superman, on ne change pas une équipe qui gagne pas vrai ?

Bon, ben cette fois, on n’a pas gagné. On s’est bien battu par contre, mais l’opération n’a pas pu être exécutée comme on le voulait, alors on retourne retrouver les armes de combat pour faire mieux la prochaine fois.

C’est un vrai marathon, on s’est entrainé, on a essayé mais on a pas passé la ligne d’arrivée, alors on s’entraine à nouveau pour le tenter la prochaine fois et y arriver.

Aujourd’hui, on est à 6 chimiothérapies après l’opération, donc 14 depuis le début, on arrive au bout, on va la franchir cette ligne d’arrivée c’est juste une question de temps.

Et pendant toute cette année?

J’ai passé mon dernier diplôme en alternance donc je jonglais entre les cours, les examens, le travail et les traitements.

J’ai fait de nouvelles rencontres.

Il y a tant de personnes dont au fil du temps je vais vous parler.

Il y a Elasti-Girl, ma seconde maman et assistante du Dr Terminator,

Megara ma superbe onco-esthéticienne,

Athéna ma super psychologue,

le Dr the Mask,

Nath l’infirmière en oncologie que j’adore

Ariel, l’art-thérapeute … et tant d’autres dont je vous parlerai au fur et à mesure.

Beaucoup de choses ont changé et ce sont tous ces changements, toutes ces rencontres et toutes ces nouvelles aventures qui viendront nourrir ce blog.

A très bientôt,

Sarah

Tikvati, l’espoir d’un meilleur lendemain.

*Les personnages de cette histoire sont bien réels et ressemblent à leur surnom 🙂 

15 commentaires

  • Sophie

    Chère Sarah,

    Un grand merci pour ton blog, véritable porteur d’espoir.
    J’admire énormément ton optimisme ton énergie qui, je l’espère, redonneront du courage à celles qui n’ont pas ta force (le surnom de Superwoman t’irait à la perfection d’ailleurs 😉 ).
    Hâte de lire tes prochains articles et de te voir réussir dans ton projet d’entreprenariat.

    Amicalement,

    Sophie

  • ROY NATHALIE

    Sarah, notre rencontre est liée à la destinée mais devenir ton amie et un soutien indéfectible pour toi est mon choix. Tu es une magnifique personne, cette année à te côtoyer dans les moments difficiles de ton combat m’a permis de te connaître, j’admire ta force, ton intelligence, ton coté « pétillant » . Tu es un exemple de courage, ton parcours donne du sens à mon métier, et c’est pour les rencontres comme la tienne que je l’aime autant ce métier. Tu as aussi le droit d’être en colère, effrayée, triste par moment, je resterai à te soutenir.
    plein de bisous
    Nath

    • Sarah

      Ma Nathalie,
      Il n’y a pas de hasard dans les rencontres humaines, juste des moments qui font qu’elles ont lieu 🙂

      Si tu savais comme ta présence dans cette aventure est plus que nécessaire.
      Je suis tellement admirative pour ce que tu fais, par ton métier, mais aussi par la personne que tu es!
      Tu as toujours le mot qui soulage, sans pour autant déguiser la vérité, tu n’es jamais dans le jugement mais toujours dans la compréhension de celui qui te parle!

      Merci pour ton soutien depuis le début et puis surtout je suis fière de t’avoir comme amie pour encore des dizaines et des dizaines d’années 🙂

      Gros bisous

      Sarah <3

  • Sylvie M.

    Hello Sarah!

    Si jeune et déjà guerrière, ta ténacité et ton humour vont faire beaucoup de bien à toutes celles qui ont, sont ou vont traverser ce périple en kancérie. Ne lâche rien, ce carnet de route sera là pour te montrer tout le chemin parcouru.

    Tout comme Josiane je suis inscrite sur la plateforme RCG et j’attends le prochain feuillet de l’aventure Tikvali.

    De grosses bises.

    • Sarah

      Bonjour Sylvie

      Merci pour votre superbe commentaire 🙂
      Je suis ravie que ce premier article vous plaise

      Au plaisir d’échanger avec vous sur la plateforme Mon Réseau Cancer Gynéco

      A très bientôt

      Gros bisous

      Sarah <3

  • Josiane

    Chère Sarah,
    Félicitations pour ce blog que je viens de découvrir via MonReseauCancerGyneco.
    Ton récit de cette rencontre avec Mister K n’est pas une aventure ordinaire mais ta façon d’écrire simple et éclairée avec une bise positivité nous met en haleine pour le prochain article.
    Prends soin de toi belle et douce Sarah, bien trop jeune, encore une fois, pour vivre cela.

    Coucher des mots sur le papier
    Permet d’extérioriser.
    Ce mal qui est en nous
    Dans notre monde devenu fou.

    • Sarah

      Josiane,

      Je suis ravie de vous rencontrer via la plateforme MonReseauCancerGyneco et encore plus ravie de votre commentaire.
      Je suis heureuse de vous lire et de voir que mon premier article vous a plu.

      Au plaisir de discuter avec vous prochainement

      A très bientôt

      Sarah <3

  • Mary-Tahra

    Bravo Jolie Sarah !
    C’est un blog à ton image, beau, agréable, présenté et écrit avec finesse et légèreté…
    Nous allons te suivre dans ta bataille comme de vrais petits soldats à travers ta belle plume !
    Une immense joie te connaître aussi en « live » et admirative pour ce que tu entreprends.
    Continue ton chemin qui sera long et ensoleillé, comme ton sourire !
    Love
    Mary-Tahra

    • Sarah

      Merci Mary-Tahra! Tu es géniale <3

      D'ailleurs j'encourage toutes les personnes qui lisent ce commentaire à aller voir Mary-Tahra sur les planches quand elle y retournera!
      Son spectacle est plein d'humour.
      Mary-Tahra est une femme extraordinaire, pleine d'énergie!

      Je te fais de gros bisous <3

      Sarah

  • Makhlouti Leila

    C’est un super projet, bravo à toi de partager ton histoire, bravo pour ta force tout au long de ce combat, je me répète mais je t’admire vraiment !!!💪🏻
    je te souhaite le meilleur dans tous tes projets, plein de bonheur 😘❤️❤️

    • Sarah

      Merci beaucoup jolie Leila pour ton soutien et ton magnifique commentaire.
      Merci d’être une partie prenante de cette aventure

      Gros bisous

      Sarah <3

  • Léa Mira

    Belle Sarah, que dire de ton parcours et de ta force quand on a assisté à cette étape de ta vie (que tu as surmonté avec ton anti de brio) ?!

    Une seul mot: FIERTÉ.

    1) Pour tant de patience dans cette lutte et dans ton combat face aux ignorants.

    2) Pour ta joie de vivre constante, à toute épreuve.

    3) Pour ton amitié. Malgré tes soucis, tu as toujours été là’ pour soutenir les autres et nous rassurer dans notre quotidien alors même que tu étais atteinte de cette fichue maladie.

    Conclusion: MERCI d’etre Toi, pour nous et pour toujours ❤️

    Tendrement,

    Léa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Instagram